Accommodation en optique

L’accommodation est un phénomène naturel de l’être humain et des mammifères, consistant en une déformation du cristallin qui permet de faire la « mise au point » selon qu’on voie de près ou de loin. En effet, l’œil adapte sa puissance visuelle à la distance de l’objet qu’il a besoin de voir pour une vision nette. Lorsque l’on regarde de loin, le cristallin réagit grâce aux corps ciliaires contractés : il se fait très allongé et peu convergent, et l’œil est au repos. Au contraire, lors d’une vision de près, le cristallin se bombe sous l’effet des corps ciliaires qui se relâchent, et converge au maximum. Ce changement de forme s’appelle l’accommodation.

 

accommodation optique

 

Quelle est l'accommodation maximum?

L’accommodation maximum est la distance entre le ponctum remotum et le ponctum proximum : c’est la distance entre deux points où le cristallin est capable de s’accommoder ; le ponctum remotum étant le point le plus éloigné, le ponctum proximum le point le plus proche. L’accommodation de confort, quant à elle, contient les deux tiers de l’accommodation maximum ; c’est la distance maximum que peut couvrir le cristallin sans effort.

 

 A l’inverse de l’accommodation, la désaccommodation est le passage entre vision de près et vision de loin : le muscle de Miller se dilate et le muscle de Brücke se contracte, ce qui provoque l’allongement de la forme du cristallin. En l’absence de stimulation de lumière, le repos accommodatif est une position d’équilibre entre les deux corps ciliaires, une position d’attente naturellement appliquée par le cerveau.





© Copyright Luxview SAS 2009 - 2014 - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et paramétrer les cookies.