En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et paramétrer les cookies.


L’orthoptiste, spécialiste de la rééducation visuelle

Test acuité

Troisième acteur de la vision, avec l'opticien et le médecin ophtalmologue, l'orthoptiste détecte et traite les troubles de la fonction sensorielle et motrice des yeux.

La formation des orthoptistes dure 3 ans, au sein d'écoles d'orthoptie dépendant de services d'ophtlmologie universitaires. Au 1er Janvier 2009, leur effectif était de 3081* étudiants en France, un chiffre en augmentation de 53%* depuis 1999. Cette profession est dans une grande majorité féminine. 91%* des orthoptistes sont des femmes, leur âge moyen est de 40 ans. 72%* des orthoptistes exercent en libéral.

L'article R.4342-1 du Code de la Santé Publique définit ainsi la profession d'orthoptiste: ' L'orthoptie consiste en des actes d'exploration, de rééducation et de réadaptation de la vision utilisant éventuellement des appareils et destinés à traiter les anomalies fonctionnelles de la vision'.

L'orthoptiste travaille sur prescription médicale: '80% de ses actes sont prescrits par des ophtalmogistes. L'article 54 de la loi de financement de la sécurité sociale en 2007, permet aux orthoptistes d'exercer sur ordonnance médicale ou sous la responsabilité d'un médecin. Le décret N°2007-1671 du 27 novembre 2007 stipule que la détermination de l'acuité visuelle et de la réfraction figurent sur la liste des actes pouvant être réalisés par des orthoptistes sur prescription médicale.

En complément d'une visite chez l'ophtalmologue, l'orthoptiste peut déterminer la nature d'un trouble chez l'enfant et l'adulte et le traiter. Il réalise alors des séances de rééducation visuelle, qui permettent aux muscles oculaires de mieux coordonner et doser leurs efforts. En partenariat avec l'opticien et l'ophtalmologue, il définit et met en place des dispositifs tels que des occlusions partielles ou totales d'un œil, des prismes, des aides visuelles...

L'orthoptiste joue notamment un rôle décisif dans le dépistage et le traitement de l'amblyopie, affection qui entraine une malvoyance d'un œil, que l'on peut traiter lorsqu'elle est dépistée avant l'âge de six ans.

Le champ des compétences de l'orthoptiste ne se limite pas aux enfants. En effet, la multiplication des écrans et la généralisation du travail sur ordinateur fatigue aussi les adultes. Le travail de près et en vision intermédiaire sollicite énormément l'accommodation et la convergence. Cet effort constant entraine une fatigue oculaire, des maux de tête, une vision floue et même double chez un nombre croissant d'adultes. La rééducation visuelle soulage ces troubles en complément d'une lunette de vue adaptée.

Enfin, l'orthoptiste intervient également dans le traitement des troubles de la basse vision dus à des affections oculaires graves (le glaucome, la rétinopathie pigmentaire, la DMLA, le diabète). Ce type de maladie détériore la vision au point qu'elle ne peut plus être améliorée par le port de lunettes ou de lentilles. L'orthoptiste choisit et teste alors des loupes plus ou moins sophistiquées, à la recherche du système le mieux adapté aux besoins et aux aptitudes visuelles de son patient.

En réponse à la pénurie d'ophtalmologiste en France, l'orthoptiste apparait comme un acteur important en matière de prévention. Certains projets de loi voudraient le voir devenir prescripteur de verres de vue. Projet toujours en débat aujourd'hui.

*chifffres DREES.

 



Contactez-nous

Vos questions

Voir la liste de toutes les questions
News et bon plans Happyview

Félicitations ! Vous faites partie de la communauté HAPPYVIEW! Nous souhaiterions mieux vous connaître pour pouvoir vous faire plaisir.

Quelle est votre date de naissance ?

Votre civilité ?