HAPPYMAG

L'actualité de l'optique et de la santé :
lunettes de vue, lunettes de soleil et lentilles de contact

Opticien pas cher
Santé

Mieux comprendre les troubles visuels

la fatigue oculaire

Comment contrer la fatigue visuelle?

26 juillet 2011

 

La fatigue visuelle entraîne différents symptômes ce qui en fait une sensation difficile à exprimer par la personne s’en plaignant. Il ne faut pas confondre fatigue visuelle et fatigue oculaire qui survient lors d’une sécrétion lacrymale insuffisante.

 

La fatigue arrive car l’œil pour une accommodation correcte de la vue utilise des muscles qui appuient sur le cristallin, cela permet la formation sur la rétine d’une image nette.

 

Les symptômes sont nombreux et variés, c’est pour cela qu’il est si difficile d’expliquer à quelqu’un ce qui est ressenti. Les yeux peuvent tirer, brûler ou piquer. Des maux de têtes ou même des vertiges peuvent survenir lorsque le cas est plus grave. Un dédoublement de la vision ou une vision trouble sont pareillement des symptômes possibles. Les vertiges peuvent aussi provenir de troubles de réfractions ou de convergences, ceux-ci entraînent une instabilité, il est donc très important de consulter au plus vite votre ophtalmologiste dans ce cas.

Cette « maladie » arrive souvent en fin de journée lors d’une sollicitation trop importante des yeux notamment à cause de l’écran d’un ordinateur, devant un jeu vidéo ou encore lors d’une journée de lecture. La fatigue arrive donc lorsque vos yeux sont focalisés sur un écran ou à cause de « l’immobilité liée à des problèmes posturaux ». Les muscles « extrinsèques » (ceux qui permettent à l’œil de bouger dans tous les sens) interviennent lorsque le regard se porte sur un écran. Le stress, la pression ou un éclairage artificiel sont aussi des facteurs favorables à son apparition.

Un trouble visuel non corrigé comme l’astigmatisme ou l’hypermétropie sont des causes assez fréquentes. L’hypermétropie est due à un œil trop court ,l’image se forme sur l’arrière de la rétine ce qui entraîne une vision floue de près. Mais attention, parfois elle ne touche qu’un œil. L’hypermétropie latente arrive souvent vers 30 ou 40 ans, les symptômes sont une fatigue habituelle et qui arrive très rapidement. Les symptômes de ce trouble diffèrent selon l’âge de la personne touchée.

Lorsque vous portez déjà des lunettes, vérifiez si la mesure de l’écart pupillaire (mesure entre le centre de chaque pupille) est correcte. Bien souvent, la mesure est erronée ce qui entraîne des fatigues fréquentes qui n’apparaissent pas forcément en sortant de chez l’ophtalmologiste mais plutôt quelques jours ou même quelques semaines après.

Pour lutter contre la fatigue visuelle il existe beaucoup de moyens de prévention. Pour commencer, il faut prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste pour vérifier si la vision est vraiment correcte. Si ce n’est pas le cas alors celui-ci vous proposera des lunettes adaptées à votre vue. Des verres anti-fatigue sont un bon moyens de lutter contre ces symptômes. L’accommodation en vision proche est allégée ce qui soulage les yeux.

 

Certains troubles peuvent aussi provenir d’une insuffisance de convergence par exemple, et dans ce cas, il est possible d’envisager des séances de rééducations des yeux chez un orthoptiste.

 

Si la fatigue n’a aucun lien avec votre niveau de vu, dans ce cas faire des pauses courtes mais assez fréquentes vous permettront d’avoir une récupération rapide. Bien entendu, si vous êtes dans un état de fatigue générale, les yeux auront beaucoup de mal à récupérer, et dans ce cas, il faut préférer une bonne sieste. Les espaces enfumées ou climatisées peuvent contribuer à la fatigue surtout lors d’une fixation trop longue.

 

 

Un réaménagement des lumières dans votre lieu d’habitation ou de travail vous permettra surement de réduire ou même de faire disparaître votre fatigue visuelle. L’éclairage doit être réglé à la moitié de sa capacité comme cela, les yeux ne seront pas éblouis et fatigueront beaucoup moins rapidement.

 

Il faut savoir que cette « maladie » touche un grand nombre de la population, ne croyez pas que vous êtes seul. Avec ou sans lunettes, cette fatigue touche tout le monde. Il faut donc être prévoyant et surveiller les symptômes lorsqu’ils arrivent. A noter que les enfants qui naissent pendant les mois d’été ont plus de chances d’être touchés par la fatigue visuelle.

 

| Suivez nous sur
les réseaux sociaux

| Rechercher dans le blog









HAPPYMAG

© Copyright Luxview SAS 2009 - 2014 - Tous droits réservés.