HAPPYMAG

L'actualité de l'optique et de la santé :
lunettes de vue, lunettes de soleil et lentilles de contact

Opticien pas cher
Santé

Mieux comprendre les troubles visuels

Nourrisson

Les risques inconnus des flashs pour les nourrissons

16 novembre 2015

La vision n’étant pas stimulée chez le fœtus, celle-ci ne se développe qu’à une période avancée de la grossesse. Le développement se poursuit ensuite jusqu’au 10 ans de l’enfant.

 
Les plus jeunes enfants sont donc très sensibles à la lumière surtout leurs premiers mois. Il faut porter une grande attention à leur exposition au soleil, mais aussi aux flashs des appareils photos.

 
A la naissance d’un bébé, celui-ci est préparé à une exposition soudaine à la lumière. Les iris du nouveau né ne seront presque pas dilatées, peu de lumière atteindra la rétine grâce aux pupilles qui limiteront le passage de façon importante. Toutefois, le deuxième et troisième mois, les pupilles se dilatent laissant entrer la lumière. Le cristallin étant encore très clair, la sensibilité est importante, tout comme les risques. En effet la lumière atteint la rétine, et peut endommager la macula encore peu développée la première année, or cet élément est très important dans le mécanisme de la vison. Il s’agit de la zone avec, entre autre, la plus forte concentration de cônes (les cônes permettent la vision des couleurs). La macula permet la vision centrale et son endommagement entrainerait une perte importante d’acuité.

 
Certains cabinets d’ophtalmologie ont déjà eu des cas de bébés ayant subit des dommages irréparables suite à des photographies avec flash, prenez garde à bien désactiver celui-ci par sécurité.

Flash

 
La rétine arrivera à maturité aux alentours des 5 ans de l’enfant. L’acuité visuelle doit atteindre son maximum vers les 10 ans.

 
Il est recommandé d’effectuer des contrôles ophtalmiques réguliers, les parents doivent en principe constater le comportement suivant pour les nourrissons dont la vision se développe correctement :

 
Le premier mois, le bébé suit vaguement du regard, le second mois il peut suivre et fixer un objet de manière plus précise, le troisième mois, il porte plus d’attention aux détails.

 
Les mois suivants permettront le développement de la vision des reliefs et une amélioration de la vision binoculaire.

| Suivez nous sur
les réseaux sociaux

| Rechercher dans le blog









HAPPYMAG

© Copyright Luxview SAS 2009 - 2016 - Tous droits réservés.