Choisir ses lunettes sans voir l'opticien


OPTIQUE. C'est une première en France. Sur le site Happyview, on pourra choisir, essayer et acheter ses lunettes de vue. « J’ai fait la lumière sur une rumeur tenace véhiculée par les opticiens en fait, la France ne s’oppose pas à la vente de produits d’optique sur Internet Je I’ai vérifié et les autorités de santé me l’ont confirmé. » C’est ainsi que Marc Adamowicz raconte comment il a osé le premier lancer un site de vente de lunettes (montures et verres correcteurs) en France bravant une profession réglementée et réticente à cette concurrence. Résultat, Happyview - dont le mandataire social est opticien (un autre est à la tête de la seule boutique en dur) - a pu être agréé par la Sécurité Sociale. Important, on peut ainsi envoyer au site ses corrections optiques et les écarts pupillaires, tester virtuellement sur des visages types les montures proposées les recevoir et les essayer. « Pour des prix abordables, car nos marges sont raisonnables. On estime que 3 millions de Français ne portent pas de lunettes parce que c'est trop cher », assure Marc Adamowicz. A la différence d’un opticien classique le site n’offre pas les corrections extrêmes mais couvre a priori les besoins de 85% de la population. Lancé cet été Happyview est en phase de décollage. Les ambitions sont encore modestes 10.000 ventes sur douze mois soit un pour 1.000 seulement du marche (10 millions de paires par an). Mais le PDG voit plus loin. Aux Etats-Unis 3gdollarglasses.com ou glassesdirect.com par exemple ont déjà séduit des millions de porteurs. C. V.

Lu sur Enjeux-Les Echos



Le 08 Janvier 2010
Enjeux-Les echos

©Copyright Luxview SAS 2009 - 2014 - Tous droits réservés.





© Copyright Luxview SAS 2009 - 2014 - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et paramétrer les cookies.