Marc Adamowicz discounte les lunettes sur internet


Vendre des lunettes, de vue en ligne, c'est illégal, clamaient les opticiens ancien Responsable du Marketing et Animateur du réseau Krys de 1996 a 1998, Marc Adamowicz ne s'en est pas laissé conter. Quittant la direction d'exploitation du fabricant d'adoucisseurs Culligan, il s'est associé avec un ami, Fabien Monsalher, CTO ex-Mediapost, pour lancer, fin mai, le site happyview fr, avec le soutien d'Olivier Mathiot, co-fondateur de Priceminister et de Cedric Rays, associé du fonds d'investissement Cognetta. Le 12 juin, le ministère de la Santé confirmait « La France ne s'oppose pas à la vente sur internet de produits optiques », dès lors que les règles, à savoir l'intervention d'un opticien pour délivrer et contrôler les lunettes, sont respectées. Grâce à une production sous traitée et de faibles coûts fixes, le site pratique des tarifs de 39 € à 169 € pour une paire, contre 300 € en moyenne et même 500 € avec des verres progressifs. L'essayage virtuel en ligne peut être complété par un essai des montures à domicile facture 3 € « La vente d'optique sur internet détiendra 6 a 7 % du marché français dans cinq ans», projette Marc Adamowicz. Son objectif pour Happyview en première année vendre 10000 paires, soit le débit de 10 opticiens moyens O. C.

lu sur www.lsa-conso.fr.fr



Le 09 Juillet 2009
LSA

©Copyright Luxview SAS 2009 - 2014 - Tous droits réservés.





© Copyright Luxview SAS 2009 - 2014 - Tous droits réservés.




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et paramétrer les cookies.