En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et paramétrer les cookies.


Quel contrat social souhaitons-nous pour l’avenir ?

Inégalités sociales en matière de santé

 

A l’heure actuelle, les inégalités sociales en matière de santé semblent être dans une phase d’augmentation. Suite à la prise de conscience de cet état de fait, les hommes politiques, sous la pression de l’alarmant déficit de la Sécurité Sociale,  se sont saisis du débat autour de la responsabilité individuelle. Les fameux « comportements à risques », au premier rang desquels se place le tabagisme, doivent-ils être sanctionnés, et à l’inverse peut-on récompenser les comportements vertueux ? A cette interrogation éthique, de nombreux politiques répondent par l’affirmative. Or, plusieurs travaux de recherche tendent à nuancer cela, expliquant que bien des facteurs extérieurs entrent en compte dans cette problématique touchant à la justice sociale.

Facteurs de transmission

En termes de transmission, d’abord, le statut socioprofessionnel des parents, l’éducation, l’état de santé des parents sont autant d’éléments qui conditionnent l’état et les comportements de santé d’un individu. En effet, il est important de bien distinguer ce qui relève de l’individu et de sa volonté propre, et ce qui  relève de circonstances externes.

Par ailleurs, si les facteurs environnementaux méritent d’être étudiés avec attention pour appréhender les inégalités de santé, ces dernières sont également déterminées par l’offre de soins et de l’accessibilité, notamment financière et liée à l’information. Avec, entre autres, l’augmentation progressive du reste à charge, des franchises et des forfaits hospitaliers, les inégalités de recours aux soins s’accroissent de plus en plus.

Quelle est le rôle des complémentaires?

Dans ce contexte, une réflexion de fond sur le rôle des complémentaires, des ALD et évidemment du financement de la sécurité sociale, est devenue une véritable et urgente nécessité. Doit-on tendre vers un système de répartition, à l’image du fonctionnement de nos retraites, où les jeunes actifs en bonne santé financeraient les soins des autres ? Cela rendrait sans nul doute très instable et fébrile notre contrat social, mais les solutions alternatives de financement semblent rares.

 

\"\"

 

De plus en plus présent dans le cas des lunettes de vue, ce genre de débat s’accentue avec la nouvelle grille tarifaire de la Sécurité Sociale : le remboursement d’un équipement optique est revu à la baisse. Dans ce contexte la proposition des opticiens en ligne Happyview pour s’équiper des lunettes de vue et des lunettes de soleil de même qualité à des prix raisonnables pour tous devient une véritable alternative aux opticiens traditionnels.



Contactez-nous

Vos questions

Voir la liste de toutes les questions
News et bon plans Happyview

Félicitations ! Vous faites partie de la communauté HAPPYVIEW! Nous souhaiterions mieux vous connaître pour pouvoir vous faire plaisir.

Quelle est votre date de naissance ?

Votre civilité ?