Verres simples ou verres progressifs ?

 

Les verres unifocaux permettent de corriger les défauts de l’œil lié à la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie.

Les verres progressifs prennent alors le relai. Ils permettent ainsi de corriger la presbytie et de voir quelque soit la distance, de près et de loin en même temps. Un verre progressif propose des zones de correction différentes selon l’angle de vision :


•    la zone située dans la partie haute du verre corrige la vision de loin,
•    la zone située dans la partie basse du verre corrige la vision de près,
•    entre les deux, la zone intermédiaire assure la vision à mi-distance et le passage de la vision de loin à la vision de près.