09 809 810 09
coût d’un appel local 9H à 20H
Lundi au vendredi

L'opération de la myopie

Quel myope n’a pas rêvé de pouvoir se passer de lunettes ? Un rêve aujourd’hui accessible grâce à l’opération de la myopie. Les techniques d’opération de la myopie sont nombreuses. Elles ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale mais parfois par certaines mutuelles. Toutes les techniques : Lasik, PKR, Lasek, Epi-lasik, ont recours au laser. La technique choisie dépend du degré de myopie, et notamment de l’épaisseur de la cornée.

Ces opérations reposent sur le principe que l’on peut diminuer la myopie de l’œil en diminuant sa longueur. Le laser permet d’aplatir la cornée de quelques microns. L’opération s’effectue sous anesthésie locale et ne nécessite pas d’hospitalisation.
 
Le chirurgien ophtalmologue ne recherche pas uniquement l’obtention d’une meilleure qualité de vision pour son patient. Le myope opéré doit pouvoir se passer de lunettes si possible, mais surtout, ne pas souffrir d’effets secondaires trop importants : halos nocturnes, vision double, sensation de voile ou d’éblouissement. L’opération doit également prendre en compte la survenue de la presbytie, et permettre au sujet opéré de bénéficier d’une vision de près confortable passé cinquante ans.

Suivant la technique employée, les résultats, les suites opératoires et les effets secondaires peuvent être différents.

vision simulée d

La vision d’un myope, de nuit, peut être poétique.