09 809 810 09
coût d’un appel local 9H à 20H
Lundi au vendredi

L'opticien, un des acteurs de votre vision

L’opticien est loin d’être un simple vendeur de lunettes.
Les qualifications liées à la profession d’opticien sont en fait nombreuses et très réglementées. L’opticien choisit les montures en fonction des besoins (conduite, lecture, sport), des défauts visuels (myopie, hypermétropie, presbytie) et de la physionomie de son client. Il propose des verres adaptés à la vue selon une prescription médicale et réalise les centrages indispensables au confort de vision. Il choisit la matière (organique ou minérale) du verre de vue, ses traitements et sa géométrie (vision simple ou progressifs) en fonction de la prescription médicale et des besoins du client.
La loi d’avril 2007 autorise l’opticien a réaliser des examens de vue et à modifier   une ordonnance de moins de trois ans avec l’accord de l’ophtalmologue.
Une fois la vente réalisée, l’opticien adapte ensuite les verres de vue sur la lunette du client. Il contrôle les lunettes et s’assure de leur conformité avec les normes européennes (centrage, couleur, traitements, épaisseurs…)

En France, la profession d’opticien-lunetier est très réglementée. Chaque magasin doit déclarer auprès de la DDASS un opticien diplômé au minimum par point de vente. Le diplôme d’opticien s’obtient au terme de deux années d’étude.
Il est possible de poursuivre ce cursus par une licence d’optométrie. En France, le diplôme d’optométrie n’est pas reconnu, contrairement à de nombreux pays européens. En Grande Bretagne, en Belgique et aux Pays Bas notamment, les optométristes réalisent à la fois les examens de vue et les lunettes.