09 809 810 09
coût d’un appel local
Numéro non surtaxé 9H à 20H
Lundi au vendredi

Les lunettes, nées au Moyen âge.

Lunettes-Moyen AgeAlors appelées bésicles, ou bésicles clouantes, les lunettes de vue naissent au XIIIe siècle dans l’esprit d’un moine anglais franciscain du nom de Roger Bacon. Son travail quotidien de lecture et enluminure le menant fatalement à une fatigue précoce de la vision, il trouve l’idée d’assembler deux verres convexes dans deux cercles de bois reliés par un petit clou.

Bien plus tard au XVIIIe siècle, un artisan jurassien de Morez du nom de Pierre-Yacinthe Caseaux, peaufine l’assemblage avec un fil de métal plus fiable. C’est d’ailleurs à Morez que siège le musée de la lunette. Des ateliers de transformation du métal y fabriquaient à l’époque des horloges et des montures de lunettes métalliques.
Les bésicles clouantes maintenues à la main furent ensuite remplacées par des lunettes à branches vers la fin du XVe siècle. Elles deviennent alors un signe extérieur de richesse et l’on voit peu à peu les formes se diversifier, au gré des fantaisies des créateurs ou des commanditaires.

C’est au siècle dernier, dans les années soixante avec l’apparition des lunettes de soleil, que les lunettes prennent un tournant radical. Devenant un accessoire de mode, elles deviennent l’objet de toutes les inventions, technologiques comme esthétiques.