HAPPYMAG

L'actualité de l'optique et de la santé :
lunettes de vue, lunettes de soleil et lentilles de contact

Opticien pas cher
Actualités

L’actualité du monde de l’optique et de la santé

Reconnaissance faciale

Des lunettes pour déjouer la reconnaissance faciale

12 janvier 2017

Dans un monde où l’on se sent surveillé dans chaque action du quotidien, qu’il s’agisse de prendre le métro ou d’effectuer une commande sur internet, l’idée d’être reconnu par un ordinateur sur la base des traits du visage peut sembler très déplaisante. Heureusement, une équipe de chercheurs a mis au point des paires de lunettes conçues pour mettre en échec ces fameux logiciels de reconnaissance faciale.

 

Une méthode économique contre une technologie de pointe

 

C’est à l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh que la parade a été mise au point : des lunettes à première vue ordinaire aux motifs pop et aux couleurs flashy, mais dotées d’une technologie ultra-sophistiquées. Le coût de l’opération est dérisoire : 22 centimes de dollars seulement, pour déjouer des programmes de détection, de reconnaissance et d’analyse facial comme Face++ , qu’utilise le site marchand chinois Alibaba pour son option de login par authentification facial.

Ces lunettes spéciales brouillent les repères des dispositifs biométriques en plaçant des points de repères artificiellement à divers endroits du visage.

 

Se faire passer pour Milla Jovovich grâce aux lunettes

 

Les lunettes imaginées par la facétieuse équipe ne se contentent pas d’éviter au porteur d’être reconnu par les logiciels, elles permettent également de les induire en erreur, en leur faisant croire qu’ils sont face à une célébrité par exemple. Ainsi, des tests ont été effectués afin de faire passer les porteurs de lunettes pour Colin Farell ou encore Milla Jovovich.
Cette technique imaginé par les chercheurs de l’université est idéale pour qui veut berner les systèmes de reconnaissance ou protester contre l’utilisation abusive de ce type de procéder comme lors du mouvement « Black Lives Matter » lorsque Facebook a fourni des interprétations de données aux forces de l’ordre. Cependant cette invention peut également attiser l’inquiétude à l’heure ou de grandes sociétés comme Paypal, Amazon ou encore La poste ont développé des projets plus ou moins élaborés basés sur la biométrie.

| Suivez nous sur
les réseaux sociaux

| Rechercher dans le blog









HAPPYMAG

© CopyrightDigital Eyewear SAS 2016 - 2017 - Tous droits réservés.