HAPPYMAG

L'actualité de l'optique et de la santé :
lunettes de vue, lunettes de soleil et lentilles de contact

Opticien pas cher
Actualités

L’actualité du monde de l’optique et de la santé

Ordonnance

Validité de l’ordonnance prolongée à 5 ans

31 octobre 2016

Le gouvernement français a publié un nouveau décret en date du 17 octobre 2016, plutôt bien accueilli par l’ensemble des professionnels de la santé oculaire et par les porteurs de lunettes eux-mêmes. Il concerne principalement le temps de validité de l’ordonnance ainsi que les droits et obligations des opticiens lors de la réalisation des examens de vue.

 

Allongement de la validité de l’ordonnance lunettes et lentilles

 

Toutes les ordonnances de lunettes de vue délivrées après le 17 octobre 2016 ont les durées de validité suivantes :

 
-Pour un porteur de moins de 16 ans : valable 1 an (pas de changement)
 
-Pour les porteurs âgés entre 16 et 42 ans : validité de l’ordonnance prolongée à 5 ans
 
-Au-delà de 42 ans, l’ordonnance est valable 3 ans (pas de changement)

 
L’opticien conserve le droit de réaliser un examen de vue sauf opposition de l’ophtalmologiste sur l’ordonnance. Attention toutefois, l’opticien ne peut faire cet examen que dans le cadre d’un renouvellement. La première utilisation de l’ordonnance ne peut faire l’objet d’un examen par l’opticien. Enfin, notez que ce décret n’est pas rétro-actif. Une ordonnance réalisée le 15 octobre 2016 sera donc valable 3 ans pour toute personne de plus de 16 ans.

 
Et les lentilles ?

 
Pour les personnes de moins de 16 ans, l’ordonnance de lentille reste valable 1 an. La validité est, par contre, prolongée à 3 ans pour les personnes plus âgées. À nouveau, nous vous rappelons que le décret n’est pas rétroactif.

 

Commander sans ordonnance devient possible !

 

C’est une nouveauté importante, car les situations d’urgences sont nombreuses. Une paire de lunettes casse, est perdue ou volée, vous n’avez pas d’ordonnance valable et votre vue ne vous permet pas de travailler ou de conduire. De plus, la prise de rendez-vous chez un ophtalmologiste est bien souvent trop longue. Sachez alors que le décret prend en compte ce genre de situation. Vous pouvez vous rendre chez un opticien qui devra alors réaliser un examen de vue et pourra vous proposer un équipement. L’opticien devra par contre transmettre les résultats à l’ophtalmologiste prescripteur ou au médecin référent.
 
Avec le vieillissement de la population et la réduction constante du nombre d’ophtalmologistes, ce type de décret devrait réduire les délais de rendez-vous auprès des ophtalmologistes. Ce décret implique également un rapprochement entre l’ophtalmologiste et l’opticien, avec une transmission partielle, mais toujours plus importante, de la pratique de l’examen de vue.

| Suivez nous sur
les réseaux sociaux

| Rechercher dans le blog









HAPPYMAG

© CopyrightDigital Eyewear SAS 2016 - 2017 - Tous droits réservés.